Webinaires – Groupe Early Career

Webinaires thématiques 

SAVE THE DATE : Jeudi 20 mai 2021 – 13h/14h

Lors de ce prochain webinaire, vous retrouverez la pastille épistémologique de Jacques Hilbey – LIMICS  UMPC, Inserm, Paris. Elle sera suivie par la présentation du travail de thèse de Dr Thomas GARGEOT, Chef de clinique – Assistant au Centre Universitaire de Pédopsychiatrie, EXcellence Center in Autism and neurodevelopmental disorders – Tours ExAC-, CHRU de Tours. Il est également doctorant en informatique à l’Université Paris 8, Paris Sorbonne, Hôpital Pitié-Salpêtrière Paris.

Les algorithmes et la robotique permettent de décrire comment nous apprenons l’écriture manuscrite, et comment mieux aider les enfants avec des difficultés dans ce domaine

Les difficultés d’écriture sont fréquentes et handicapantes. Cependant, les difficultés d’apprentissage moteur sont dans leur ensemble  difficiles à évaluer, ce qui limite par conséquent une rééducation, nécessaire le plus précocement possible.

Des capteurs électroniques et des algorithmes peuvent aider à mesurer ces difficultés motrices plus facilement et plus objectivement. Les tablettes électroniques par exemple donnent accès à des caractéristiques qui ne sont pas utilisées dans les évaluations classiques. Dr Gargeot et son équipe décrivent comment ces caractéristiques (dans les domaines statiques, dynamique, de pression et d’inclinaison) permettent un diagnostic de dysgraphie et comment elles évoluent au cours du développement de l’enfant. Grâce à une analyse plus fine, trois différents clusters de dysgraphie émergent. Des études longitudinales, dans le futur, devraient permettre de mettre en évidence différents profils de développement, qui devraient nécessiter des prises en charges plus personnalisées. 

Cependant, ces caractéristiques ne sont pas utilisées dans le contexte de la rééducation conventionnelle papier-crayon. Il est possible d’augmenter la motivation des enfants ayant un développement typique en leur demandant d’enseigner l’écriture à un robot. Dr Gargeot et son équipe ont enrichi cette preuve de concept avec des activités permettant des boucles de rétrocontrôle en direct (inclinaison, pression, dynamique, pauses), et mis en place une étude de cas à long terme (20 sessions, 500 minutes au total) avec un enfant avec un trouble du développement de la coordination qui ne progressait plus avec une rééducation classique papier-crayon. Ils démontrent comment cette nouvelle méthode permet de diminuer les comportements d’évitement de l’enfant, améliore sa motivation et ses compétences de motricité fine et d’écriture.
Cette thèse décrit comment de nouvelles caractéristiques numériques permettent d’implémenter des interventions de rééducation de l’écriture, qui se basent sur une adaptation plus personnalisée aux caractéristiques de l’enfant. 

 

Points epistémologiques 

La rubrique de Jacques Hilbey, LIMICS – UPMC, Inserm, Paris

28 janvier 2021 – La crise de la reproductibilité 

 

18 mars 2021 – « La Fameuse p-value »

Webinaires thématiques 

Modélisation animale des troubles de l’usage d’alcool et comorbidités associées – J. Jeanblanc, INSERM UMS 1247, Université de Picardie Jules Verne 

Jeudi 28 janvier 2021


Comparaison des effets de la rTMS et de l’iTBS sur la dépression et la qualité de vie dans la dépression unipolaire – Andrew Laurin, Laboratoire « Mouvement, Interactions, Performance » (EA 4334), Université de Nantes, CHU Nantes

Jeudi 18 Mars 2021

Webinaires thématiques – PsyStatOmics

Intégration multi-blocs et multi-niveaux de données

Jeudi 18 février 2021

Arnaud Gloaguen PhD, est venu présenter les stratégies qu’il a développées pour l’intégration multi-blocs et multi-niveaux. Il est actuellement post-doctorant dans l’équipe d’Arthur Tenenhaus, à Centrale Supélec, et a fait son travail de thèse également au sein de l’équipe Brainomics de Vincent Frouin à Neurospin (intitulé « A statistical and computational framework for multiblock and multiway data analysis »).

Pour une application à des données multiomiques, Amazigh Mokhtari, doctorant dans l’équipe NeuroDiderot-PROTECT (avec Andrée Delahaye et Pierre-Éric Lutz)a illustré l’application de ces stratégies à ses données.

Nos partenaires

Newsletter

 

S'abonner à la newsletter :

Protection des données
Voir nos mentions légales