L’institut de Psychiatrie

Les troubles psychiatriques sont fréquents. Une personne sur 5 sera touchée au cours de sa vie. Ils débutent tôt dans la vie : les trois quarts des troubles psychiatriques débutent avant 25 ans.  Première cause de handicap chez les jeunes, ils engendrent des coûts sociaux et humains phénoménaux: perte d’espérance de vie (15 à 20 ans pour les troubles psychotiques), stigmatisation, difficulté d’intégration, surmortalité due aux abus de substances, perte de qualité de vie. Du fait de l’insuffisance des traitements habituels, de la nécessité d’un suivi prolongé, des comorbidités médicales et de la désinsertion sociale qu’ils entrainent, les troubles psychiatriques représentent un enjeux de santé publique considérable, engageant 149 milliards d’euros par an (cour des comptes 2011).

Pathologies complexes, mal comprises, stigmatisées, les troubles psychiatriques s’appuient sur des champs scientifiques variés : médecine intégrative, sciences biologiques, neurosciences intégratives mais aussi psychologie et sciences humaines et sociales. Malgré les avancées issues des travaux de recherche de chacun de ces domaines, celles-ci sont insuffisamment traduites sur le terrain clinique, constituant une perte de chance pour les patients, alors qu’environ un tiers des patients ne répondent pas aux traitements actuels.

Il est donc particulièrement urgent de promouvoir et développer une démarche transdisciplinaire et «translationnelle », décloisonnant ces différents champs et rapprochant le monde de la recherche avec celui de la clinique. Le défi est grand, du fait de l’hétérogénéité des tableaux psychiatriques, de l’existence de signes cliniques similaires et des facteurs génétiques et d’environnement partagés, rendant difficile la modélisation. La description requiert des évaluations multimodales, nombreuses posant des questions d’intégrations de données et de l’utilisation de « big data » et la nécessité plus que pour tout autre spécialité d’adapter les nouvelles technologies pour mieux personnaliser les modalités thérapeutiques et l’accompagnement.

Qui sommes-nous ?

L’Institut de Psychiatrie est une association loi 1901 fondée en 2012 sous l’impulsion du Pr Marie-Odile Krebs. Il rassemble les équipes des équipes de recherche du Groupe de Recherche en Psychiatrie (CNRS GDR 3557), des équipes cliniques, universitaires ou de secteurs, ainsi que des sociétés privées spécialisées dans les biotechnologies, réunies dans un espace collaboratif visant à développer une stratégie scientifique partagées: améliorer les diagnostics, accroître les connaissances, innover dans les thérapeutiques.

Nos missions

Faciliter les collaborations transdisciplinaires de la recherche

Faciliter le partage des connaissances et des compétences

Mettre en commun des bases de données

Promouvoir les jeunes chercheurs

Promouvoir la formation, l’information et l’éducation thérapeutique

Nos objectifs :

  • Renforcer l’interface entre la clinique et les approches fondamentales, pré-cliniques ou biostatistiques
  • Poursuivre la structuration de réseaux cliniques et de recherche pour mener à bien des projets ambitieux nationaux et/ou internationaux
  • Favoriser la formation à la recherche par des sessions de formation ouvertes à l’ensemble de la communauté ;

    Nos actions autour de plusieurs entités :

    • Le GDR (CNRS GDR 3557) groupe transdisciplinaire de recherche en psychiatrie, regroupant des équipes de recherche labélisées par les organismes de recherche, sous l’égide d’Aviesan, à l’interface entre recherche et clinique.
    • Le réseau Transition, réseau national, visant à promouvoir l’intervention précoce  des troubles psychiatriques chez l’adolescent et le jeune adulte.
    • Les Centres d’Excellence Thérapeutique, centre de prise en charge proposant une expertise diagnostique et thérapeutique innovants de  soins, de recours ou à l’attention de publics ciblés.
    • Les Centres de références maladies rares à expression psychiatrique.

    Et autour de partenariats privilégiés avec :

    • Le GIS troubles du neurodéveloppement et autisme et les centres d’excellence autisme
    • Les centres ressources réhabilitation
    • Le réseau Profamille

    Nos membres

    Cartographie en cours de réalisation

    La gouvernance

    Le bureau

    Le Bureau de l’Institut de psychiatrie est composé de 6 membres élus pour 2 ans. Il s’entoure d’un Bureau étendu représentant les différentes composantes et thématiques, et selon l’évolution des projets et d’un Comité Stratégique.

    Le Comité Stratégique

    Le Comité Stratégique de l’Institut de Psychiatrie est une instance restreinte d’orientation et d’orientation. Chacune des entités constituantes de l’Institut de Psychiatrie y est représentée.

    Nos partenaires

    Newsletter

     

    S'abonner à la newsletter :

    Protection des données
    Voir nos mentions légales