JIPEJAAD

Chaque année, courant mars, l’Institut de Psychiatrie organise la Journée Internationale des Pathologies Émergentes du Jeune Adulte et de l’Adolescent (JIPEJAAD), qui ont fêté leur 17ème anniversaire le jeudi 21 Mars 2024 ! Elles sont devenues au fil du temps un rendez-vous incontournable des chercheurs et cliniciens dans le domaine de la prévention et de l’intervention précoce. 

Tout comme pour le cancer ou le diabète, intervenir rapidement en psychiatrie est le meilleur gage de rétablissement voire de guérison. Intervenir rapidement, c’est intervenir dès les premiers troubles, avant la crise, qui mène souvent aux urgences ou à une hospitalisation non programmée dans le cas des maladies psychotiques. Une expérience traumatique pour les adolescents ou les jeunes adultes (les troubles émergent le plus souvent entre 15 et 25 ans) et leurs proches. Le retard d’accès aux soins adaptés augmente de façon critique l’évolution vers des troubles schizophréniques ou bipolaires. 

Ceci appelle un urgent travail de structuration et d’aménagements organisationnels.

Agir avant la crise c’est améliorer le repérage, parmi les jeunes en difficulté, de ceux nécessitant un suivi spécifique et de savoir / pouvoir les orienter vers les ressources adaptées, à l’échelle du territoire. Agir avant la crise, c’est aussi prévoir des soins, au sens large du thème, chez des jeunes présentant des tableaux « à risque » déjà impactés dans leur fonctionnement mais avant qu’un diagnostic formel puisse être posé. Dès lors, les stratégies visent les facteurs de risques (stress, cannabis, cognition sociale), les comorbidités (addiction, trauma, stress), et proposent un monitoring rapproché, dans le milieu pour préserver leur trajectoire de vie, avec un case manager. Une approche intégrative, mais spécialisée dans les modalités et les intervenants.

 Ce changement de paradigme est au cœur des objectifs du réseau Transition, qui proposait, le 21 mars dernier, la 17ème édition des JIPEJAAD. Un évènement qui a fait salle comble rassemblant près de 450 professionnels (médicaux, paramédicaux et non soignants). Un domaine attirant un intérêt croissant. En témoigne la présence à la journée de représentant de l’ANAP, de la DGOS, de l’ARS Ile de France.

Il est en effet temps de rattraper notre retard par rapport à l’Australie, au Canada et à nos voisins européens. Le domaine est en plein essor et le nombre d’initiatives spécialisées ne cesse de croître depuis 2018. Les leviers identifiés : les financements obtenus par certains dans le cadre des appels à projets « FIOP », les formations proposées au sein du réseau et en lien avec nos collègues francophones.

A la lumière du succès de la journée, il faut sans doute ajouter la richesse des interactions que permet le réseau et l’émulation autour ce changement de pratique dont les jeunes professionnels se saisissent. Cette édition, en marge des ateliers, aura vu naître un groupe d’échange de pratiques de case managers et d’animateurs de psychoéducation (contactez-nous ! contact@institutdepsychiatrie.fr).

Face à l’urgence sanitaire qu’est la santé mentale des jeunes actuellement, dont témoigne l’augmentation importante des passages aux urgences pour des épisodes dépressifs ou des idées suicidaires, on ne peut plus penser la psychiatrie autrement qu’en améliorant l’accès aux soins et en visant les interventions préventives pour les personnes à risque.

Retrouvez les rétrospectives des éditions précédentes en cliquant sur le bouton « en savoir plus » :

JIPEJAAD 2023
Intervention précoce en psychiatrie : Enjeux organisationnels et cliniques

21 mars 2023

JIPEJAAD 2022
Intervention précoce : Articulations, Acteurs et Modèles

22 mars 2022

JIPEJAAD 2021
Étudiants en 2020 : de la prévention à l’intervention

23 mars 2021

JIPEJAAD 2020
Quelles innovations pour l’intervention précoce ?

9 septembre 2020

JIPEJAAD 2019
Intervention précoce : mode d’emploi

26 mars 2019

JIPEJAAD 2018
Vers le déploiement de l’intervention précoce en France

27 mars 2018

JIPEJAAD 2017
Intervention précoce : état des lieux et transposabilité au système de soins en France

30 mars 2017

JIPEJAAD 2016
Prévention en santé mentale chez les jeunes : regards croisés

22 mars 2016

JIPEJAAD 2015
Psychose débutante : de l’accès aux soins aux avancées translationnelles

24 mars 2015

G. Couillard (GHU Paris)


K. Guisard (ANAP)

L. Mathevet (GHU Paris)

N. Noiriel (ARS Ile de France)

L. Tilman (DGOS, Ministère de la Santé et de la Prévention)

A. André (CHLC Dijon)

Dr A. Iftimovici (GHU Paris)

C. Hingray (CPN Laxou)

L. Métivier (CHU Caen)

F. Haeseabert, A. Pavard (CH Le Vinatier)

J. Perchais (MDA Charente-Maritime)

E. Hien (GHU Paris)

J. Caubel (EPS Erasme)

R. Pierot (Nîmes)

C. Damasceno (CH Vinatier)

D. Willard (GHU Paris)

Les conférences

 

  • Allocution d'ouverture - G. Couillard, Directeur du GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences

  • Age de transition : problématiques révélée à travers les projets FIOP - Karyn Guisard (ANAP)
  • Prise en charge précoce des troubles psychiques émergents en France - état de l'art en 2024 - Lydie Mathevet, réseau Transition, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences
  • Prise de parole de Mr Noiriel, Directeur de projet santé mentale et psychiatrie, ARS Ile de France
  • Prise de parole de Mme Laora Tilman, direction de l'offre de soins, Ministère de la Santé
  • Approche phénoménologique du premier épisode psychotique : vécu traumatique, remaniements identitaires et processus de rétablissement - Auriane André, CHLC Dijon

  • Asynchronisme de maturation cérébrale et prédiction de la psychose - Dr Anton Iftimovici, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences
  • Le trouble dissociatif : le caméléon de la psychiatrie ? - Pr Coraline Hingray, CPN Laxou, Nancy
  • La détection des symptômes négatifs chez les étudiants est-elle pertinente ? - Dr Lucie Métivier, CHU Caen
  • Présentation d'une summer school pour jeunes présentant un premier époside psychotique en amont de la rentrée scolaire : équilibre vie et soins, Pr F. Hasebaert, Dr Amélie Pavard, CH Vinatier, Lyon
  • Les promeneurs du net : être présent en ligne pour mieux accompagner les jeunes (et leurs parents)
  • Jeunes et utilisation des réseaux socio-numériques en santé mentale - Etienne Hien, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences
  • REPÈRE : Un réseau pour améliorer l'accès précoce aux soins - Dr Joséphine Caubel, EPS Erasme
  • Évaluation du case management réalisé pour la prise en charge des premiers épisodes psychotiques en utilisant la check-list PEPSY-CM - Dr Robin Pierot, CHU Nîmes
  • Impact d'un nouveau parcours de psycho-éducation coordonné par un·e infirmier·e de pratiques avancées sur le fardeau des proches aidant de patients souffrant d'un premier épisode psychotique - Caroline Damasceno (CH Le Vinatier)
  • Utilisation du programme BREF pour les familles de jeunes présentant un premier épisode psychotique - Dominique Willard (GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences)

Nos partenaires

Newsletter

 

S'abonner à la newsletter :

Protection des données
Voir nos mentions légales