Accueil / Master Class / Master Class – « Formation à la CAARMS : Théorie et initiation à la pratique » (niveau 2)

MasterClass

Formation à la CAARMS : Théorie et initiation à la pratique (niveau 1)

Mercredi 20 décembre 2023

Les troubles psychiques de l’adulte – au premier rang desquelles les psychoses et troubles schizophréniques – débutent précocement : 75% apparaissent avant 25 ans et les 1ers signes peuvent apparaître dès 12 ans. Le pic d’émergence des troubles se situe entre 15 et 25 ans.

Outre la sensibilisation en population générale, pour lutter notamment contre la stigmatisation,  l’intervention précoce repose sur une prévention ciblée des jeunes les plus à risque, avant que les troubles ne soient trop avancés ou qu’ils ne nécessitent le recours aux urgences. C’est le schéma classique de la gradation des soins comme dans le cancer ou le diabète.

Pour cela, il faut savoir identifier au plus vite les jeunes nécessitant une prise en charge spécialisée, parmi les troubles de l’adolescence. Cela permet d’optimiser les ressources et d’aider à orienter dès le début vers la bonne structure et les soins adaptés. Or les signes spécifiques sont atténués et difficiles à reconnaître pour le jeune et les non spécialistes. L’objectif du repérage précoce des sujets à risque de transition psychotique est de raccourcir la durée des troubles psychotiques non traités, avant qu’ils ne se compliquent, notamment par un décrochage scolaire, des conduites addictives, des comportements suicidaires… afin de favoriser une évolution plus favorable du trouble.

La CAAMRS (Comprehensive Assessment of at risk mental state) est outil permettant le repérage de symptômes psychotiques atténués et définissant les critères d’état mental à risque (AR) ou de psychose (P). Cet entretien semi-structuré permet d’évaluer la psychopathologie qui pourrait indiquer le développement imminent d’un premier épisode psychotique et de déterminer si un individu rempli les critère de « Ultra Haut Risque » d’apparition d’un permier épisode.

Cette formation, à la fois théorique et pratique, permettra aux participant·es de :

– Comprendre le principe d’état mental à risque et son évaluation

– Utiliser l’échelle CAARMS dans sa pratique clinique.

Infos pratiques

Public concerné :

Professionnels de santé pratiquant la CAARMS dans leur pratique clinique et ayant déjà participé au DU Détection et interventions précoces des pathologies psychiatriques émergentes du jeune adulte et de l’adolescent (DIPPEJAAD) : Médecins, IDE, IPA, Psychologues, Neuropsychologues.

Lieu :

Institut de Psychiatrie et Neurosciences de Paris                                            102-108 Rue de la Santé                                                                                              75014 PARIS

Dates et horaires :

Mercredi 20 décembre 2023 de 10h00 à 16h00  dont 1h15 de pause + 1 en distanciel (e-learning)

Tarifs :

– À titre individuel : 250€ par personne                                                                     – Au titre de la formation continue : 340€ par personne

(ne sont pas inclus le repas de midi, les frais de déplacement et d’hébergement)

G. Couillard (GHU Paris)


K. Guisard (ANAP)

L. Mathevet (GHU Paris)

N. Noiriel (ARS Ile de France)

L. Tilman (DGOS, Ministère de la Santé et de la Prévention)

A. André (CHLC Dijon)

Dr A. Iftimovici (GHU Paris)

C. Hingray (CPN Laxou)

L. Métivier (CHU Caen)

F. Haeseabert, A. Pavard (CH Le Vinatier)

J. Perchais (MDA Charente-Maritime)

E. Hien (GHU Paris)

J. Caubel (EPS Erasme)

R. Pierot (Nîmes)

C. Damasceno (CH Vinatier)

D. Willard (GHU Paris)

Les conférences

 

  • Allocution d'ouverture - G. Couillard, Directeur du GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences

  • Age de transition : problématiques révélée à travers les projets FIOP - Karyn Guisard (ANAP)
  • Prise en charge précoce des troubles psychiques émergents en France - état de l'art en 2024 - Lydie Mathevet, réseau Transition, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences
  • Prise de parole de Mr Noiriel, Directeur de projet santé mentale et psychiatrie, ARS Ile de France
  • Prise de parole de Mme Laora Tilman, direction de l'offre de soins, Ministère de la Santé
  • Approche phénoménologique du premier épisode psychotique : vécu traumatique, remaniements identitaires et processus de rétablissement - Auriane André, CHLC Dijon

  • Asynchronisme de maturation cérébrale et prédiction de la psychose - Dr Anton Iftimovici, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences
  • Le trouble dissociatif : le caméléon de la psychiatrie ? - Pr Coraline Hingray, CPN Laxou, Nancy
  • La détection des symptômes négatifs chez les étudiants est-elle pertinente ? - Dr Lucie Métivier, CHU Caen
  • Présentation d'une summer school pour jeunes présentant un premier époside psychotique en amont de la rentrée scolaire : équilibre vie et soins, Pr F. Hasebaert, Dr Amélie Pavard, CH Vinatier, Lyon
  • Les promeneurs du net : être présent en ligne pour mieux accompagner les jeunes (et leurs parents)
  • Jeunes et utilisation des réseaux socio-numériques en santé mentale - Etienne Hien, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences
  • REPÈRE : Un réseau pour améliorer l'accès précoce aux soins - Dr Joséphine Caubel, EPS Erasme
  • Évaluation du case management réalisé pour la prise en charge des premiers épisodes psychotiques en utilisant la check-list PEPSY-CM - Dr Robin Pierot, CHU Nîmes
  • Impact d'un nouveau parcours de psycho-éducation coordonné par un·e infirmier·e de pratiques avancées sur le fardeau des proches aidant de patients souffrant d'un premier épisode psychotique - Caroline Damasceno (CH Le Vinatier)
  • Utilisation du programme BREF pour les familles de jeunes présentant un premier épisode psychotique - Dominique Willard (GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences)

Nos partenaires

Newsletter

 

S'abonner à la newsletter :

Protection des données
Voir nos mentions légales